News per Miccia corta

14 - 07 - 2008

Caso Petrella. Una lettera della redazione di Marie Claire a Indrid Betancourt

 

(http://www.paroledonnee.info)

 

 


 

MARIE CLAIRE S'ENGAGE
LETTRE OUVERTE A INGRID BETANCOURT

Ch√®re Ingrid. Nous √©tions avec vous le jour de votre enl√®vement par les Farcs, le 23 f√©vrier 2002, en la personne de notre photographe Alain Keler. Nous sommes avec vous aujourd'hui, √°¬† partager l'all√©gresse de votre libert√© retrouv√©e. Au nom de nos trois millions de lectrices, au nom de notre amour commun pour une France que vous qualifiez de ¬ę douce ¬Ľ, nous nous permettons de faire appel √°¬† vous.

A  votre arriv√©e √°¬† l'a√©roport de Villacoublay, Nicolas Sarkozy, sa main dans la v√°¬ītre, vous promet devant tout le pays d'accueillir les  Farcs qui ¬ę abandonneront les armes,  qui se comporteront en respectant la dignit√© des personnes ¬Ľ. En songeant  √°¬† une paix future entre les Farcs et la soci√©t√© Colombienne, il s'engage donc √°¬† offrir l'impunit√© √°¬† des terroristes toujours en activit√©, qui continuent de ran√°¬ßonner et de tuer. Au moment o√ļ il vous fait cette promesse, il en trahit une autre tenue par la France depuis 1985. Il s'agissait √°¬† l'√©poque d'offrir l'asile aux brigadistes italiens ayant renonc√© √°¬† toute violence.

En a√°¬īut 2007, Marina Petrella, assistante sociale depuis plus de dix ans dans la banlieue parisienne, est arr√°¬™t√©e par la police. A 54 ans, cette femme se laisse aujourd'hui mourir de d√©sespoir dans une cellule de l'unit√© psychiatrique de Fleury M√©rogis. Sa fille Elisa  se bat pour elle. En vain....

Le mardi 7  juillet,  Nicolas Sarkozy d√©clare que la France livrera bel et bien Marina Petrella √°¬† la justice italienne. Il d√©clare esp√©rer  une gr√°¬Ęce hypoth√©tique du pr√©sident Napolitano, ajoutant la bonne conscience au parjure.

Nous savons á  quel point vous áªtes passionnée par la justice, la liberté, l'intangibilité de la parole donnée.
Nous vous demandons de faire tout votre possible  pour obtenir du pr√©sident Sarkozy que ces valeurs soient respect√©es, que Marina Petrella retrouve la libert√© qui lui a √©t√© retir√©e.

Nous vous embrassons affectueusement.

                        La R√©daction de Marie-Claire

I libri sono acquistabili in libreria o presso i rispettivi editori